Trois constats qui m’ont amené à développer Sacacorchos & Tire-bouchon

Sur ce blog bilingue (en français et en espagnol), j’ai pour objectif de partager du contenu simple pour vous emmener avec moi, vous chers amis français et espagnols, que vous soyez novices ou amateurs de vins, à la découverte du vin en général et plus particulièrement des vins espagnols. Avant de lancer ce site, trois constats m’ont fait réfléchir :

  • Baisse de la consommation du vin en Espagne
  • Désintérêt du vin d’une partie du public « jeune adulte »
  • Image qu’ont les français du vin espagnol

Premier constat : Baisse de la consommation du vin en Espagne :

Malgré le fait que l’Espagne soit :

  • Leader mondial en termes de superficie en vignoble
  • Troisième pays producteur et
  • Troisième pays exportateur en termes de quantité

… La consommation de vin des Espagnols est en baisse : La baisse est constante depuis les années 70.

De fait, l’Espagne occupe la douzième place du classement mondial en termes de consommation de vin par personne. (23,9 litres de vin par personne et par an selon l’Organisation International de la Vigne et du Vin (OIV). Les premiers sont les portugais avec 51,9L par habitant. Et la France est en troisième position avec 46 litres par habitant.

 

Deuxième constat : Désintérêt du vin d’une partie du public « jeune adulte »

Selon le rapport Kantar Worldplanel (2017), la consommation du public “jeune adulte” en Espagne (18-35 ans) se situe en dessous de la moyenne nationale.

En moyenne, les foyers de jeunes adultes achètent du vin tous les deux mois, avec une dépense par an de 23€ et un niveau de consommation de 10 litres par an. La moyenne globale des foyers espagnols est de 63€ par ans et 27 litres.

 

Troisième constat : Image qu’ont les Français du vin espagnol

L’Espagne est une des destinations touristiques favorites des Français (une moyenne de 11 millions de visites de français par an sur les 10 dernières années)

Malgré ça, en France le vin espagnol (à l’exception du vin Rioja) est peu connu. Beaucoup le considérent encore comme du “vin de supermarché”.

 

Alors je me suis posée des questions :

  • Comment renverser la tendance de la baisse de la consommation ?
  • Le public “jeunes adultes” sont le présent et le futur des consommateurs de vin. Comment faire pour les séduire ?
  • Comment changer l’image des vins espagnols auprès du public français ? Comment pouvons-nous profiter des séjours touristiques des français pour leur faire découvrir le vin espagnol ?

 

Vous avez des éléments de réponse ? J’adorerais les lire en commentaire afin que l’on puisse échanger.

DOQ Priorat
Vins priorat

Autres posts qui peuvent également t’intéresser…

Espagne, pays de tradition viticole ?

Espagne, pays de tradition viticole ?

Tu savais que l’Espagne est un des acteurs incontournables du marché viticole en Europe et dans le monde ? Voyons ensemble quelques données qui en font un pays de tradition viticole forte en termes de production, superficie de vignobles et exportation. 

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.